Là où le regard ne porte pas ...

mercredi 2 mai 2012

L'affaire Matisse / Georgia Bragg (L'école des loisirs ; Neuf)

02 022

Matisse est passionné de peinture. D'ailleurs, il peint lui-même et est plutôt doué. Il a la chance d'avoir une maman qui est chef de la sécurité dans le musée de la région. Il passe donc le plus clair de son temps libre là-bas, où il s'amuse à copier les grands peintres. Quand une salle du musée accueille temporairement les oeuvres du peintre Henri Matisse, le jeune garçon décide, sur un coup de tête et pendant une panne du système de sécurité, de remplacer l'original par sa copie ... le sytème se remet en marche et il n'a pas le temps de refaire l'échange ... Que va-t-il se passer ? Va-t-on se rendre compte de la supercherie et comment Matisse va prendre soin du célèbre tableau du grand peintre ?

Une intrigue sympa pour des artistes en herbe ! Dès 8 ans.

 

"Ce livre est une oeuvre de fiction , mais l'histoire s'inspire d'un tableau authentique, Portrait de Pierre Matisse, par Henri Matisse.
(...)
Son plus jeune fils, Pierre (1900-1989), est devenu l'un des plus grands marchands de New York. Le Portrait de Pierre a été peint en 1909. Pierre avait alors neuf ans."

 

 

Posté par ptiteludi à 20:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 21 avril 2012

Et puis, Paulette ... / Barbara Constantine (Calmann-lévy)

Ce dernier roman de Barbara Constantine, c'est d'abord l'histoire de Ferdinand ... un vieux monsieur qui souffre un peu de solitude depuis la mort de sa femme et le départ de son fils, sa belle-fille et ses deux petits enfants (Les Lulus : Ludovic et Lucien) qui s'étaient installés chez lui provisoirement.
Ce sont d'ailleurs ces deux Lulus qui vont changer la vie de leur grand-père en lui suggérant d'accueillir chez lui Marceline, la voisine, qui, suite à une grosse tempête, a le toit de sa maison tout abîmé. Et bien que pas très convaincu par cette idée, c'est ce que Ferdinand va faire : inviter Marceline à vivre avec lui. Mais il ne va pas en rester là, car, suite aux petits incidents du quotidien, c'est toute une petite tribu qui va se retrouver chez Ferdinand : des jeunes et des moins jeunes, des vieux et des moins vieux : Guy, Simone et Hortense, Muriel, Kim, "et puis, Paulette...", mais qui peut bien être cette Paulette ?

02 020

Les noms défilent dans ce roman et ce n'est qu'à la fin de ce dernier, quand apparaît Paulette, que j'ai fait le rapprochement avec le titre.
Un joli petit roman intergénérationnel qui se lit d'une traite et qui nous redonne confiance en la bonté humaine.
Et même si ça nous paraît peut-être un peu invraisemblable, on a envie d'y croire, tout simplement !

 

Posté par ptiteludi à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 12 avril 2012

Nour : le moment venu / Mélanie Rutten (MeMo)

Un véritable petit trésor que ce dernier album de Mélanie Rutten !
Déjà, c'est toujours un énorme plaisir de toucher les albums des éditions MeMo : la qualité du papier, sa densité, sa couleur et son odeur en font des albums précieux. Sur ce support, les illustrations de Mélanie Rutten resplendissent !

0
C'est le début du printemps, la nature fourmille, on se cherche un peu, on a besoin de renouveau alors Nour prend le temps, essaie d'écouter sa petite voix intérieure, de se retrouver.
Il est difficile de mettre des mots sur cette histoire car on est dans le ressenti, les émotions.


"Nour aime les instants rares et pour les garder plus longtemps, elle les note dans un carnet"


Par petites touches finement distillées, Mélanie Rutten nous invite à la rêverie mais aussi à l'apprentissage de la patience, de la sagesse, au plaisir des choses simples. A travers son regard, elle veut nous donner à voir toutes ces petites choses (auxquelles on ne prête pas toujours attention) qui rendent la vie plus belle, ces petits bonheurs qui font le quotidien.


"C'est une surprise comme elle les aime. (...) Impossible à mettre dans une boîte"


Sans titre3

Posté par ptiteludi à 17:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 5 avril 2012

La page blanche / Boulet ; Pénélope Bagieu (Delcourt/Mirages)

Une jeune fille est seule dans Paris, assise sur un banc. Elle ne sait plus qui elle est ni d'où elle vient. Elle a tout oublié.

 Photo 020

Au fil des pages, nous découvrons que cette jeune fille se prénomme Eloïse Pinson et qu'elle travaille dans une librairie. Tout au long de l'histoire, le personnage n'aura de cesse de rechercher des indices sur son passé, son identité.
Dès le début, on s'identifie à cette jeune fille un peu à la masse : les expressions du visage sont très bien rendues par Pénélope Bagieu qui nous rend le personnage d'Eloïse très attachant. Le scénario de Boulet est très drôle : Eloïse s'imagine 1001 choses qui auraient pu se passer pour qu'elle perde ainsi la mémoire, de la version "agent secret" au choc émotionnel de la rupture amoureuse.

Petit clin d'oeil aux personnes qui travaillent dans le métier du livre : la double page sur les demandes de lecteur en librairie est à mourir de rire !

montage1

Si vous voulez retrouver le blog de Pénélope Bagieu, c'est ici ! et petit clic sur l'image ci-dessous pour découvrir ses critiques littéraires ...

 push-penny-620

 

Posté par ptiteludi à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]